mardi 21 avril 2015

L'échec de Google Glass ou la déchéance du "cool"

La conception d'un produit cool relève plus d'un art que d'une science. Apple l'a démontré à plusieurs reprises dès les débuts du iPhone et a fait des émules chez Google qui a de facto développé et distribué efficacement Android mais n'a pas su insuffler le cool à Google Glass...


Tout le monde a vu ces fameuses lunettes Web sur le nez des mannequins, des créateurs de mode et des geek influents... pendant que Samsung, Apple et Microsoft matraquaient les publicités de leurs derniers joujoux dans la presse, à la télévision, dans les rues et en page d'accueil de Facebook. Pas à pas, la stratégie marketing de Google Glass privilégiant les relations publiques au détriment de la publicité est devenue élitiste et donc très peu commerciale. 

mercredi 15 avril 2015

Avec les armées camerounaise et nigériane contre Boko Haram (vidéo)

Un reporter de Paris-Match s'entretient avec un officier du Bataillon d'Intervention Rapide camerounais (BIR) qui explique clairement les tactiques employées par le groupe djihadiste Boko Haram au nord-Cameroun. 
 


Ignorance assumée ou désinformation volontaire, la vidéo est intitulée "Avec nos reporters sur le front tchadien". L'Afrique est un grand pays, n'est-ce-pas ?

vendredi 3 avril 2015

Le djihad saignera-t-il les écoles et les universités du Kenya / Nigéria ?

N'ayons aucune illusion : 150, 500, 1000, 5000 ou 15 000 Africains peuvent mourir (attentat, épidémie, catastrophe naturelle, etc) dans l'indifférence médiatique et il en sera ainsi pour longtemps car leurs masses monolithiques ne vaudront jamais celle d'un individu occidental. N'attendons aucune vague internationale de solidarité et encore moins de hashtags Twitter tels que #JeSuisGarissa, en hommage aux 147 étudiants kenyans assassinés « à la kalach » sur leur campus dans la nuit du 2 avril 2015 par un commando terroriste des Shebabs.


Au-delà de la cruauté de cette attaque d'ampleur, le terrorisme djihadiste abhorre l'éducation et la culture a fortiori lorsqu'elle englobe la gente féminine. Lors d'une mission professionnelle au Mali quelques années plus tôt, un imam radical m'avait béatifié en affirmant tout de go que « la vaisselle des mères au travail brille moins que celles des mères au foyer » (sic). Dans un pays où les femmes sont au coeur de l'activité microéconomique, cette vision proprement islamiste mènerait l'économie locale vers la ruine à grande vitesse. 

vendredi 27 mars 2015

"Star Wars – TIE Fighters" fusionne George Lucas et manga (vidéo)

CGSociety.org est une communauté entièrement dédiée aux infographistes, designers et animateurs 3D : « connects, informs, educates and promotes digital artists worlwide ». Depuis quelques semaines, son animation Star Wars - Tie Fighter fait un carton auprès des geek...


Cette réalisation collective a nécessité quatre années de dur labeur (pendant les week-ends !) et fusionne avec brio l'univers de Star Wars et celui des cultissimes animations japonaises telles que Transformers, Albator et Goldorak. 

mardi 17 mars 2015

Wanderers imagine la conquête du système solaire (vidéo)

Dans son court métrage Wanderers - qui signifie "vagabond, voyageur", l'infographiste et animateur suédois Erik Wernquist nous fait véritablement rêver avec des colonies sur Titan, des chutes libres sur Triton, des dirigeables et des élevateurs sur Mars, des astrosurfeurs dans les anneaux de Saturne, des excavations dans la ceinture d'astéroïdes et autres merveilles de l'exploration spatiale, toutes inspirées de concepts sci-tech, de la recherche spatiale et, inéluctablement, de la science-fiction.


Les divers endroits du système solaire et leurs vues célestes ont été récrées à partir d'images réelles, expliquées l'une après l'autre dans un magnifique diaporama qui offre une vision de l'humanité devenue inter-planétaire.

mercredi 11 mars 2015

La Poste expérimente la livraison à domicile avec Geodrone

Si Amazon (Prime Air) et DHL (Paketkopter) expérimentent la livraison à domicile par drone, pourquoi pas la Poste ? 


Depuis l'automne 2014, sa filiale Géopost teste le Geodrone, un appareil doté de 6 rotors électriques transportant un colis (40 x 30 x 20 cm) de 4 kg sur une distance maximale de 20 km. L'expérimentation a lieu au Centre d’Etudes et d’Essais pour Modèles Autonomes (CEEMA) à Pourrières, dans le Var. Le vol aller/retour et la livraison complètement autonomes du Geodrone sont suivis par une station de contrôle qui peut le reprendre en main en cas de dysfonctionnement ou d'urgence.

À l'image du Paketkopter (DHL) desservant l'île de Juist au nord de l'Allemagne, le Geodrone sera d'abord et surtout destiné aux zones éloignées et/ou isolées (arrière-pays, montagnes, îles, etc) et aux situations d'urgences (catastrophes naturelles, risques sanitaires ou industriels). Toutefois, votre facteur a encore de beaux et longs jours devant lui, le survol des zones urbaines étant interdit par la loi française et le vol des appareils sans pilote demeurant fortement réglementé.

jeudi 22 janvier 2015

Atropia, un hommage à la sci-fi des années 1980 (vidéo)

Réalisé par Eli Sasich, Atropia est une lettre d'amour à la science-fiction des années 1980, évoquant grandement Alien avec une pincée de Blade Runner et un zeste de Terminator. Dans cette superbe bande-annonce, un officier de sécurité vogue dans l'espace et retrouve inopinément un vaisseau scientifique porté disparu, très probablement prisonnier d'une boucle spatio-temporelle.


Atropia bénéficiera-t-il d'un financement participatif ? Auparavant, le réalisateur fut “kickstarté” pour son long métrage Henri 2.0 dans lequel le Pythgoras, vaisseau spatial ultra-intelligent à la dérive, conçoit un robot (Hybrid Electronic / Neuron Responsive Intelligence) afin d'amoindrir sa solitude.

mercredi 14 janvier 2015

Pierre Conesa : la contre-radicalisation contre le salafisme djihadiste (vidéo)

Après les attentats du 7-9 janvier 2015 contre le magazine caricaturiste Charlie Hebdo et l'épicerie cacher à Paris ayant causé la mort de 17 personnes, de nombreuses voix se sont élevées – à juste titre – pour réclamer une meilleure action / coordination des services de police, de renseignement, de l'armée et de la justice; bon nombre d'entre elles considérant que la France est tout simplement en guerre contre le terrorisme islamiste (sur son territoire national comme sur les théâtres du Moyen-Orient et d'Afrique) et ferait bien de l'admettre ouvertement. D'autres voix, plus furieuses, sommèrent la communauté musulmanne d'afficher publiquement sa condamnation ferme des attentats et sa désolidarisation complète des mouvances djihadistes.


Aussi louables soient-elles, toutes ces requêtes relèvent peu ou prou de la répression et s'inscrivent un peu trop dans une logique de guerre contre le terrorisme (merci W pour la terminologie !) mais, au final, consistent à apposer un sparadrap sur un cancer généralisé. Très peu de voix ont réclamé des actions multiples et coordonnées de prévention (plus adéquates) et de contre-radicalisation s'inscrivant dans une logique également nécessaire de rapprochement avec la communauté musulmane, et consistant littéralement à "assécher les marais du djihadisme". 

dimanche 11 janvier 2015

Armes miraculeuses, armes de rupture ? Le laser de combat de l'US Navy (2)

En décembre 2014, l’US Navy a présenté le LaWS, laser de combat embarqué redoutablement efficace contre les embarcations légères et les drones, qui préfigure probablement une rupture technologique, économique et tactique dans la conception et l’utilisation des armes à énergie dirigée.


Le Laser Weapon System est un laser rotatif de combat asservi à la tourelle d’acquisition et de poursuite de cibles initialement intégrée au Phalanx, fameux système de défense anti-missiles rapprochée (CIWS : Close-In Weapon System) et embarqué sur de nombreux bâtiments de surface de l’US Navy. Ce système est contrôlé par un opérateur de tir grâce à une manette évoquant grandement celle d’une console de jeu Playstation / Xbox... À lire sur EchoRadar.

jeudi 8 janvier 2015

Un homme armé s'introduit dans vos locaux. Que faire ? (vidéo)

Cette vidéo plutôt accrocheuse a été réalisée trois ans plus tôt par le Departement of Homeland of Security (DHS) afin que chacun prenne la bonne et salvatrice décision face à un homme armé s'introduisant sur un lieu de travail. Elle tient en trois mots : fuir, se cacher ou combattre. Run Hide Fight.



Chaque recommandation est assortie d'une série de mesures appropriées. Chaque recommandation est assortie d'une série de mesures appropriées. Ainsi, il convient d'abandonner ses effets personnels, de ne pas être ralenti par des collègues hésitants pendant la fuite, d'échapper autant que possible à la vision du tireur, de verrouiller puis barricader les portes avec un meuble ou un appareil, de se cacher et basculer son téléphone mobile en mode silencieux, et dans le cas extrême, d'agresser férocement le criminel armé à ses risques et périls.

Pour ma part, j'ajouterai une dernière mesure de précaution : éviter les sanglots ou les pleurs qui attirent l'attention du tueur. Il vaut largement mieux verser des larmes après avoir échappé à un ignoble carnage...

Armes miraculeuses, armes de rupture ? Du mythe à la réalité des armes laser (1)

La technologie des armes repose essentiellement sur deux procédés : atteindre un objet avec un projectile (flèche, boulet, obus, balle, etc) ou le soumettre à une brutale émission d'énergie thermique (armes à énergie dirigée).



À ce jour, les lasers de combat demeurent confinés à la R&D militaire, à quelques démonstrateurs et à la science-fiction. En quelques lignes sobres, nous comprendrons pourquoi le phaseur du Capitaine Kirk et les canons laser de Star Wars relèvent toujours d'un mythe... À lire sur EchoRadar.