vendredi 19 décembre 2014

L'affaire Sony Pictures vs.Corée du Nord en question

La Corée du nord est ouvertement soupçonnée par les Etats-Unis d'avoir commandité le piratage de Sony Pictures, victime d'une colossale fuite d'informations confidentielles et auparavant ciblée par des menaces à peine voilées tant de la part de Pyongyang que de mystérieux hackers, incitant la firme nippone à annuler la sortie du film The Interview qui met en scène un complot de la CIA visant à assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Tout cela a l'air trop beau et trop simple.


La faute à Kim ?

L'éventuelle culpabilité de Pyongyang dans ce piratage repose sur des similitudes entre le code logiciel utilisé par les hackers (nord-coréens ?) et celui d'un autre utilisé courant 2013 contre des banques et des médias sud-coréens. À ce jour, aucun document technique - même sommaire – attribuant ce piratage à Pyongyang n'a été publiquement exposé. En réalité, le seul lien de cause à effet entre le piratage de Sony Pictures et la Corée du nord est ce sulfureux film The Interview... qui ne fut mentionné par l'obscure mouvance hacktiviste Guardians of Peace qu'après plusieurs jours de buzz médiatique. Ce long métrage n'est aucunément évoqué dans le défacement d'écran et encore moins dans la demande de compensations financières emailée à la firme nippone peu avant la brutale intrusion dans ses serveurs. 
 

jeudi 18 décembre 2014

Les droïdes mélancoliques L 3.0 et R32 (vidéo)

Réalisé par les étudiants de l’école ISART Digital, le court métrage "L 3.0" met en scène le robot de compagnie Léo qui erre seul dans un Paris post-apocalyptique et fait la rencontre d'un nouvel être vivant.


Réalisé par Vladimir Vlasenko, le court-métrage "Story of R32" dévoile l’histoire d’un robot devenu obsolète après l’apparition d’un modèle plus récent.

mercredi 17 décembre 2014

Last Days : du trafic de l'ivoire au terrorisme international (vidéo)

Avec la collaboration de l'ONG Wild Aid et du studio Annapurna, La réalisatrice Kathryn Bigelow (Démineurs, Zero Dark Thirty) a mis en scène l'animation Last Days afin d'expliquer et de dénoncer le financement du terrorisme en Afrique orientale par le trafic de l'ivoire, cause première de la disparition massive des rhinocéros et des éléphants... dont un spécimen disparaît toutes les 15 mn.


Ce trafic de l'ivoire s'étend également à l'Afrique centrale, notamment au Cameroun où de nombreux groupes armés provenant du Nigéria et de Centrafrique sévissent dans les parcs naturels depuis une dizaine d'années.

En savoir plus : WildAid, Last Days of Ivory

mercredi 10 décembre 2014

Can deterrence work in cyberspace ? (Charles Bwele, Diploweb)

Diploweb publie la version intégrale en anglais de mon article "Peut-on dissudader dans le cyberspace ?" paru dans la Revue Défense Nationale quatre ans plus tôt. A cette époque, j'insistai déjà sur la résilience (plutôt que sur la résistance) et la redondance des systèmes d'information critiques. Un grand merci à Pierre Verluise.


"How can a state or organisation be prevented from launching a cyberattack against the vital systems of a nation ? How can they be deterred from this and how can the proliferation of cybernetic weapons be monitored ? Does an online non-aggression pact or control of cybernetic weapons make any sense when a laptop computer or a mobile phone can become a weapon ? Charles Bwele gives his thoughts on cyberdeterrence."

As part of its strategy of geopolitical synergy, Diploweb.com is pleased to present this article, which first appeared in Revue Défense Nationale, June 2010 : "Can deterrence work in cyberspace ?"

dimanche 7 décembre 2014

Chris Rock : "Comment ne pas se faire botter les fesses par la police" (vidéo)

Dans "How not to get your ass kicked by the police!", le fameux humoriste et acteur Chris Rock prodigue quelques précieuses recommandations à tout automobiliste Noir/Afro-Américain soucieux de s'éviter un tragique accrochage avec les forces de l'ordre.
 

1/ Respectez la loi 2/ Usez de votre bon sens. 3/ Arrêtez-vous immédiatement (en cas d'interpellation). 4/ Eteignez cette merde (c-à-d le hip-hop à fond dans l'autoradio). 5/ Soyez poli. 6/ Fermez-là. 7/ Voyagez avec un ami Blanc. 8/ Ne voyagez pas avec une femme folle.
 

samedi 29 novembre 2014

Coup de coeur : le drone-ambulance (vidéo)

Pour fournir les premiers soins, le drone-ambulance a l'immense mérite de son ergonomie et de sa rapidité comparativement à l'ambulance classique.


Conçu par Alec Momont, étudiant de 23 ans à l'Université Technique de Delft, ce petit deus ex machina peut couvrir un périmètre de 12 km carrés à la vitesse de 100 km/h, transporter une charge de 4 kg (trousse médicale, défibrillateur), géolocaliser et atteindre la provenance de l'appel d'urgence. Pour couronner le tout, un assistant médical 100% humain peut livrer des instructions en ligne aux individus proches de la victime grâce au microphone et à la camera embarqués de l'appareil. 

jeudi 27 novembre 2014

SHORE, le détecteur d'émotions pour Google Glass (vidéo)

Les petits génies du Fraunhofer Institute of Germany ont crée une application de détection d'émotions en temps réel pour Google Glass... qui peut également déterminer le genre et l'âge d'une ou de plusieurs personnes observées de près.


Ce glassware est une dérivation de l'outil SHORE (Sophisticated High-speed Object Recognition Engine), initialement conçu par les ingénieurs et les développeurs du fameux institut comme un système de détection d'objets – basé sur une librairie C++ remarquablement optimisée et téléchargée en temps réel depuis le cloud - pour PC et tablettes, puis progressivement étendu à la détection et à l'analyse faciales. Ses taux de réussite dans la capture d'un visage et dans la détermination du genre (à une fréquence de 10 images/seconde) de plusieurs personnes observées de près à travers Google Glass sont respectivement de 91,5% et 94,3%. Les expressions faciales étant un phénomène hautement socioculturel, il serait intéressant de savoir si SHORE se révèle aussi efficace au Botswana, au Tibet et au Pérou...

mercredi 19 novembre 2014

Pierre Conesa : l'art de la non-décision ou l'illusion de l'action (vidéo)

Enseignant à Sciences Po, Pierre Conesa est l'auteur de “Surtout ne rien décider. Manuel de survie en milieu politique”, ouvrage qu'il résume comme suit : "l'art de la non-décision consiste à agir avec méthode et savoir-faire, assurance et détermination afin de laisser les inévitables réformes aussi intactes que possible à ses successeurs."


Lors de sa succulente conférence à l'ANAJ-IHEDN (1h20mn), il énonce quelques principes de la vie politique : 1/ Le long terme en politique est la prochaine échéance électorale. 2/ En politique, se méfier de ses amis plutôt que de ses ennemis. 3/ Le réformateur est un zébulon inmaîtrisable et dangereux qu'il faut tuer (politiquement). 4/ La réforme crée des inimitiés durables alors que la subvention ne tâche personne et crée des amitiés : toujours penser à la subvention. 5/ Un homme politique d'avenir est un homme qui promet. 6/ Un homme politique n'est mort que s'il est biologiquement décédé. 7/ Tout homme politique accusé de corruption est présumé innocent jusqu'à ce qu'il soit réelu.


dimanche 16 novembre 2014

Hollie Cook, chimiste de la soul et du dub

Si Martina Topley-Bird et le fantôme d'Amy Winehouse s'étaient mises à la procréation vocalement assistée après une nuit romantique dans les bras de Burning Spear - sous l'oeil vitreux de Zenzile, elles auraient sûrement donné naissance à Hollie Cook.
Cette londonienne de 28 ans a un pedigree à faire bander Philippe Manoeuvre : son père, Paul Cook, fut le batteur des légendaires Sex Pistols; sa mère Jennie Mathias fut choriste de Culture Club et est chanteuse de The Belle Stars - pôle position féminine du punk-rock flirtant brillamment avec le reggae/ska et les musiques afro; et son parrain se nomme Boy George. Ca commence mal. Très mal.
En 2006, elle lâcha ses obscures études artistiques et, cédant à ses pulsions ataviques, rejoignit le quartet punk The Slits où elle fit les choeurs et les claviers dans leur album Revenge of the Killer Slits. Lors de sa brève collaboration avec Brown, figure de proue des cultissimes The Stone Roses (qui marquèrent la pop-rock avec un album éponyme et mirent les radios british à genoux avec l'inoubliable Fools Gold dans les années 90), elle apprit ce qu'il faut savoir en matières de composition et d'arrangements et créa son label Mr Bongo, estampillé tropical pop.

mercredi 5 novembre 2014

Big Bang Disruption ou le cauchemar de l'innovation dévastatrice

Selon Larry Downes et Paul Nunes, l'innovation combinatoire fait désormais jeu égal avec la recherche & développement, et donne naissance à une économie plus créative dans laquelle de myriades de geek, de makers et de start-up font et défont des industries entières en quelques semaines, puis subissent et accélèrent de facto le rythme des disruptions dévastatrices. Comment survivre dans un environnement aussi "schumpeterien" ?


Les innovations dévastatrices doivent énormément aux licences ouvertes (open source, logiciels libres, Creative Commons, etc), aux composants sur étagère, aux kits de développement hardware/software, aux services cloud, aux applications mobiles, aux médias / réseaux sociaux, aux plate-formes collaboratives et aux financements participatifs (crowdfunding) qui irriguent et transforment irrémédiablement les processus de développement, de conception et de fabrication. Ces multiples facteurs de production déroulent le tapis rouge à l'information et à la communication (économie, technologie, qualité, popularité, etc) en temps réel, aux innovations ouvertes et/ou combinatoires (qui font désormais jeu égal avec la R&D interne et propriétaire) et abaissent considérablement les coûts d'entrée dans plusieurs industries. Dès lors, des start-up pourvues d'un minimum d'expérience et de capital initial peuvent rapidement mettre à mal des firmes établies - exerçant dans diverses activités proches ou lointaines - avant de subir à leur tour l'émergence d'autres game-changers.

Downes & Nunes ont décomposé le processus d'innovation dévastatrice en 4 phases : la singularité, le big bang, le big crunch et l'entropie. […] Les pionniers, les innovateurs, la majorité précoce, la majorité tardive et les réfractaires relèvent désormais de l'histoire. À l'ère de l'innovation dévastatrice à très grande vitesse, il n'y a plus que les utilisateurs à l'essai (trial users) et la majorité restante. […] Les écoles d'ingénieurs, de commerce / gestion, les facultés d'économie, les chambres de métiers et les gourous du management devront tôt ou tard réviser leurs paradigmes... avant que les MOOCS – autre disruption ! - s'y mettent ?


jeudi 30 octobre 2014

Aeromobil 3.0, la première voiture volante pour tous ? (vidéo)

Tout le monde attendait la Silicon Valley ou Tesla Motors mais c'est la start-up slovaque Aeromobil qui a finalement réalisé ce vieux rêve d'ingénieur.


L'Aeromobil 3.0, voiture volante la plus avancée à ce jour, a été présentée cet automne au Pioneers Festival à Vienne. Fondateur et chef du département de conception transports à l'Académie des Beaux-Arts de Slovaquie, Stefan Klein avait bricolé un prototype depuis 1989 et s'était associé à Aeromobil en 2010 en vue de commercialiser un modèle grand public certifié par les autorités slovaques. 

samedi 13 septembre 2014

EchoRadar.eu, blogzine de détection et d'alerte avancée

Bienvenue sur EchoRadar.eu, blogzine de détection et d'alerte avancée... consacré aux enjeux de technologie, de stratégie, de géopolitique, de défense, etc. Si vous ne le suiviez pas sur Facebook, Twitter et Google+ ou par flux RSS, il est encore temps de l'accrocher dans votre viseur.



Avant de donner l'assaut, nous tenons à remercier tous nos abonnés sur les réseaux sociaux pour leur soutien et leur assurons qu'ils ne regretteront pas l'aventure...