samedi 31 janvier 2009

Du robot auto-assembleur à Transformers





Délaissant matériaux à mémoire de forme et nanoparticules du fait de leur ultra-complexité intrèsèque, le Laboratoire de Robotique de l'Université de Pennsylvanie – également sponsorisé par l'incontournable DARPA - a opté pour une machine capable de s'auto-reconfigurer tel un Lego super-intelligent. Chaque module dispose d'une petite motorisation, d'une caméra numérique, de capteurs, d'électro-aimants, d'un microprocesseur et d'un système de communication propres permettant à l'ensemble de reconstituer sa configuration initiale et de se déplacer... Après avoir reçu un coup de pied (voir la vidéo ci-dessus) !

Aux yeux de la communauté roboticienne, cette démonstration plutôt brute pave néanmoins la voie à des « méso-machines » (du millimètre cube à quelques centimètres cube) adaptant leurs formes à des fonctions spécifiques selon les circonstances, réparant et remplaçant leurs modules endommagés. Conformément aux spécifications du DARPA, l'Université de Pennsylvanie élaborera d'ici 2011 un robot démonstrateur auto-reconfigurable composé de 1000 modules aussi solides que le plastique, capable de faire face à d'inéluctables incidences comme la poussière, le défaut d'alignement, des pannes ou des bogues. Au lieu d'une approche déterministe de l'auto-reconfiguration dans laquelle chaque module vise une position prédéfinie, les chercheurs pennsylvaniens privilégient une approche probabiliste dans laquelle chaque module interagit avec l'ensemble afin d'occuper une niche variante.

À l'avenir, grâce aux constants progrès de la microélectronique, de la (micro-)robotique et des matériaux intelligents, des modules par dizaines ou par centaines auto-composeront rapidement des structures complexes. Pour la décénnie 2020, le Pentagone et la NASA entrevoient déjà des micromachines-outils universelles, des véhicules ou des drones protéiformes à la fois aéroterrestres et marins de surcroît auto-réparables, destinés à l'exploration d'environnements hostiles ou extraterrestres. Les Transformers n'ont qu'à bien se tenir : les Roboterriens sont déjà sur leur planète...

News Scientist : Shape-shifting robots take form



Aucun commentaire: