mardi 3 mars 2009

Vers un blindé urbain




Toutes les tendances démographiques démontrent que la majeure partie de la population humaine vivra dans les moyennes ou grandes villes, celles-ci deviennent de facto des enjeux critiques pour le contrôle du terrain par une armée classique ou par un non-état. La puissance de feu du blindé permet de faire significativement la différence lors d' interventions militaires en milieu urbain.

Or, si la ville en guerre est l'enfer du tankiste, elle est littéralement le paradis du guérilléro, embusqué sur un toit ou derrière une fenêtre et armé d'un RPG ou d'une IED. D'où la nécéssité d'adapter le blindé aux vicissitudes du combat urbain : amélioration des champs de vision (exemple : une caméra omnidirectionnelle à zoom numérique testée sur le char Merkava Mk4), kits additionnels de blindage tous azimuts, canons auxiliaires supplémentaires à visée élargie, formation, manoeuvres et tactiques... Tous ces aspects sont abordés dans The Role of Armor in Urban Combat (Defense Update, 2006).

1 commentaire:

Frédéric a dit…

Les chars de combat actuel, que l'on considérait comme trop massif pour jouer un rôle en ville, sont en cours d'adaptation face à ces nouveaux défis.

Le plus célébre est la version TUSK du M1 mais le Leclerc national à aussi son kit dédié au combat urbain.

Pour les Merkava israéliens, ils sont dés leur conception prévu pour agir en ville malgré leur masse imposante.