samedi 25 avril 2009

Survivre dans un monde de zombies – part. 1



En quête de chair fraiche, les zombies prolifèrent à une vitesse exponentielle sur la planète entière. Stratégies, tactiques et techniques de survie.

Dès les premières heures d'une telle apocalypse, vous devrez tout mettre en oeuvre pour disposer d'une arme à feu et d'un véhicule. Les survivants qui atteindront cet objectif tout en restant indemnes disposent déjà de quelques atouts dans cet environnement brutalement darwinien.

Conservez votre sang-froid et quittez immédiatemment les zones urbaines et leurs appartements : les monstres affamés se précipiteront d'emblée dans ces basse-cours densément peuplées, facilement pénétrables et surplombées par la panique. En banlieue résidentielle ou en zone rurale, ils auront moins d'opportunités pour vous embusquer, ces espaces plus ou moins ouverts offrant des champs de vision et d'audition plus larges et plus nets à l'Homo Sapiens perpétuellement traqué. Les zombies abhorrent les basses et très basses températures : rejoignez donc ce refuge oublié en montagne et faites-en une petite forteresse.

Un tir réussi à la tête met définitivement fin aux fonctions neuromotrices du zombie, une grosse balle dans une jambe permet également de gagner du temps. Il faut donc favoriser des armes de précision ou de gros calibre. L'idéal serait de disposer en permanence de trois types d'armes : 1/ un fusil d'assaut mitrailleur (tel un M-16 ou un FAMAS), 2/ un fusil à pompe ou une carabine, 3/ un pistolet 9 mm sous votre oreiller ou à votre taille. Un fusil d'assaut équipé d'un lance-grenades est également une option à ne pas négliger : cette arme peut instantanément pulvériser une meute de cinq à dix zombies.

Apprenez à tirer rapidement deux balles sur tout monstre fonçant sur vous. Un petit backpack contenant des munitions est vivement recommandé, évitez la surcharge afin de conserver une certaine mobilité. N'hésitez pas à stocker plus de munitions dans votre domicile et/ou dans votre véhicule.

Les armes blanches sont à proscrire : le combat rapproché avec des humanoïdes carnassiers attaquant de plusieurs directions ne vous laisse que très peu de chances. Cependant, si vous êtes un as du katana ou de la machette, décapitez autant de monstres que possibles avant de déguerpir aussi sec... En espérant que vous ayez autre chose dans votre arsenal.

Dans des circonstances aussi cruelles, avoir une arme à feu, c'est bien. Savoir s'en servir, c'est mieux. Toutefois, vous n'êtes guère un légionnaire ou un brigadier SWAT : la peur et le stress vous feront manquer vos cibles plus souvent que vous ne l'imaginez. Où que vous soyez, quoique vous fassiez, la fuite salvatrice et l'économie de munitions devront toujours être vos premières priorités.

Pas de bonus ou de duel final, il faut à tout prix survivre. C'est littéralement une vie de gnou dans la savane que vous menerez jusqu'à la fin de vos jours, vous n'êtes donc pas à l'abri d'un « pétage de plombs ». Néanmoins, à l'image de vos ancêtres depuis Homo Erectus, l'instinct brut de survie vous transformera : peu à peu, vous découvrirez votre incroyable faculté d'adaptation, votre ingéniosité tous azimuts, votre détermination sans bornes et votre vigilance à tout crin.

N'hésitez pas à former des groupes d'au moins trois personnes armées, véhiculées et fréquemment approvisionnées. Plus vous serez nombreux, plus vos chances de survie augmenteront. La télécommunication sera votre sixième sens : téléphonie mobile, ordinateurs portables/ultraportables, communications radio, internet sans fil, géolocalisation et kits mains libres vous seront indispensables.

Les zombies ont - souvent mais pas toujours ! - une phobie de la lumière, à fortiori celle diurne leur infligeant des douleurs insupportables et d'irrémédiables dégradations corporelles. Profitez donc de la journée pour faire rapidement vos emplettes (achat ou vol de nourriture, de carburant et de munitions, etc). Évitez au maximum les endroits sombres ou trop ombragés dans lesquels se cacherait quelque carnivore attendant patiemment le crépuscule. Modifiez régulièrement vos itinéraires car une fois la nuit tombée, ces bipèdes carnivores – qui ne sont pas moins observateurs lorsque protégés par l'obscurité et sont dotés d'un sacré instinct collectif - peuvent parcourir des kilomètres jusqu'à votre domicile pour peu qu'ils aient flairé vos habitudes.

En ce qui concerne le transport, n'importe quelle automobile fera amplement l'affaire, un 4X4, un pick-up double cabine ou un VSU a le mérite d'être plus solide et plus puissant. Dans tous les cas, privilégiez les mécaniques comportant peu d'électronique et donc plus aisément « tripatouillables ». Les motorisations hybrides se révèlent particulièrement adaptées dans de telles situations : mode électrique en ville, mode carburant pour les longues distances. De plus, on peut refueler et/ou recharger un véhicule hybride selon les disponibilités avoisinantes : borne électrique commerciale ou domestique, station d'essence ou de recharge électrique.

Deux jerricans de carburant, deux autres d'eau potable et des cartons de conserves ne seront jamais de trop à bord. Grillagez les phares, les feux et les vitres de votre véhicule. Transportez des enfants uniquement lors de trajets vitaux. At home ou on the road, ils doivent toujours être accompagnés d'un ou de plusieurs adultes.

La moto ? Aïe ! Plutôt un véritable trail d'au moins 250 cm3, de préférence pour des expéditions de reconnaissance ou d'urgence durant lesquelles vous roulerez vite et vous arrêterez très peu. Sur un tel véhicule, un zombie peut facilement vous renverser et vite avoir raison de vous une fois à terre... D'autant plus qu'il est rarement seul.

Prêtez autant que possible assistance à l'alimentation, à la station d'essence/électrique, au cabinet médical, à l'armurerie et au commissariat les plus proches. Sans eux, la survie à moyen et long terme deviendrait carrément impossible.

Protégez et barricadez efficacement vos portes et vos fenêtres avec des renforts métalliques dignes de ce nom, dissimulant au maximum toutes les sources intérieures de lumière aux heures nocturnes. Vos compagnons, vos voisins et vous devront constamment peaufiner systèmes d'alarme et de sécurité, des plus rudimentaires aux plus sophistiqués (corde en nylon, télésurveillance, détecteur de mouvement, lunette infrarouge, projecteur à forte luminosité, veille par rotation). Forgez une surveillance et une protection collectives de proximité sur un périmètre restreint et savamment délimité par divers trucs et astuces déclenchant des alertes silencieuses, bruyantes ou lumineuses.

Posté sur un toit ou derrière une fenêtre, vous pourrez assurer la protection de votre résidence - à moyenne et longue distance - voire de plusieurs résidences voisines avec un fusil à lunette ou une mitrailleuse sur trépied. Prévoyez systématiquement une stratégie de fuite en groupe face à des hordes de zombies.

Un chien de garde ? Ses aboiements vous rendront trop repérables. De plus, pour peu qu'il ait été mordu et contaminé à votre insu par un humain, un chien ou un chat zombifié, vous n'êtes plus à l'abri du danger.

Soyez extrêmement attentifs envers vos proches car croyant pouvoir échapper à la contamination mais effrayés par leur inéluctable devenir, ils omettront volontairement de signaler leur morsure au bras ou à la jambe.

Le plus dur sera de faire face à la moindre morsure d'un de vos parents ou de vos compagnons par un zombie. Environ deux heures plus tard, il deviendra un animal sauvage mu par la seule quête de viande humaine. Aurez-vous réellement le courage de vous éloigner ou de « neutraliser » illico presto ce mignon garçon de huit ans ou cette conjointe de tous les instants ?

A suivre...

Toutes vos suggestions ou remarques seront les bienvenues.


16 commentaires:

Frédéric a dit…

Le film ''Résident Evil 2'' nous apprend aussi à faire attention aux humains non contaminé qui peuvent vous attirer dans un piège pour avoir vos réserves.

Je pensais aussi qu'un îlot pourrait être un bon lieu pour sa retraite mais certains type de zombie n'ayant pas besoin de respirer peut marcher dans l'eau

A signaler que le nombre de films sur le sujet est impressionnant :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_films_de_zombies

Arnaud a dit…

A ajouter sur la liste des choses à prévoir :

Trouver un moyen de contrôler toutes les deux heures la non-contamination de vos camarades... Car si l'on aura du mal à se "séparer" de la compagne de tout les instants, peut être aura t-elle des difficultés à se déclarer d'elle-même contaminée... (le chat avait pourtant l'air inoffensif)

F. de St V. a dit…

Je suis pas sur de tout pouvoir retenir d'un coup ;)

Electrosphère a dit…

@ Arnaud,
En effet, l'omission volontaire de certaines personnes à ne pas déclarer leur morsure + contamination doit être sérieusement envisagée.

@ F. de St V.
Ta mémoire flanchant, serais-tu par hasard contaminé ? (LOL)

Frédéric a dit…

Vous parlez bien d'épidémie de ''rage'', non des zombies traditionnels sortant des cimetières ?

Electrosphère a dit…

@ Frédéric

J'ai bcp aimé 28 Jours/Semaines Plus Tard. Vivement 28 Mois Plus Tard en tournage. Je Suis Une Légende est également bien foutu même si ça aurait pu encore mieux faire. Voir NY aussi vide est assez flippant.

La BDSF "Zéro Absolu" est pas mal du tout dans le genre...

Ici, j'entend bien les zombies les plus basiques en quête de viande, point ceux hantés par quelque force occulte ou par une intelligence extraterrestre...

Frédéric a dit…

Dans ce cas, les bonnes veilles tactiques de forteresse sont de rieur.

Trouvez un endroit isolé et facile à défendre, avec un puit (les générateurs s'est bien, mais il faut trouver l'essence). Si on est assez nombreux, dégagez un champ de tir.

Vérifiez qu'il n'y a pas de souterrains ou autres voies naturelles et artificiel permettant à des zombies en goguette d'apparaitre au milieu de votre retraite. Essayé de rentrer en communication radio avec d'autre survivants.

En bref, les vieux trucs des ''Survivals'' post atomique :)

Anonyme a dit…

Le plus complet reste le guide de l'auteur américain Max Brooks intitulé "The Zombie Survival Guide". 270 pages, malheureusement non encore traduites à ma connaissance, mais dans un anglais tout à fait accessible.

J'espère d'ailleurs que le post ne s'inspire pas directement de l'ouvrage alors qu'il ne mentionne aucune source...

Electrosphère a dit…

@ Anonymous,

En toute sincérité, je ne connaissais pas du tout ce guide de Max Brooks que vous évoquez. Ma culture Zombie est purement cinématographique, et même plutôt récente. Merci néanmoins d'avoir mentionné ce guide.

Cordialement.

Anonyme a dit…

J'espère ne pas vous avoir blessé en insinuant un quelconque plagiat de votre part. On peut assez facilement trouver cet ouvrage, ou son pendant, un livre magistral sur la guerre des zombies (sous forme de reportage). Y compris via des sources peu recommandables (peer to peer)...

L'intérêt de l'ouvrage est son côté exhaustif, après un bref passage théorique-général (caractéristiques des zombies tels qu'il les conçoit notamment), il va détailler, lieu par lieu, arme par arme (du pied de biche à l'AK47)...tout ce qui peut aider à survivre avec, en fin d'ouvrage, quelques maximes faciles à retenir.

Electrosphère a dit…

@ Anonymous,

Rassurez-vous, je ne l'ai guère pris mal. Après tout, n'a-t'on a jamais eu une idée de thème pour ensuite se rendre compte qu'un autre a déjà rédigé là-dessus ? (LOL)

Cordialement ;-)

NIAM a dit…

Le livre de Max Brooks est traduit en francais depuis fevrier dernier, tout comme son genial roman "World War Z".

Bon par contre je pense qu'en suivant les conseils de cet article on tient 2 hr grand maximum ;)

Oubliez ce qui roule avec de l'essence/électricité, oubliez votre portable et arrêtez de rêver d'un M16.

Un velo, du silence, un 22 longrifle et barrez vous loin de la civilisation :D

Frédéric a dit…

''Pour vivre heureux, vivons caché'' :)

arthor a dit…

oké, mais y'a des trucs sur lesquels on va pas être daccors mon pote ! XD
j'écris aussi un guide de survie (en forme de livre) et on a plusieurs points sur lequels nous ne sommes pas vraiment daccors !

Pour voir un peu ca , c'est ici : http://sites.google.com/site/guidezombies/
VERSION 1 (finit) : http://arthor9012.cfun.fr/MON-GUIDE-DE-SURVIE1.pdf
VERSION 2 (en ecriture) : http://arthor9012.cfun.fr/MON-GUIDE-DE-SURVIE2.pdf

Electrosphère a dit…

@ Arthor

Vous savez, ce n'est que d'une proposition dans un cadre sience-fiction/fantastique. Je ne peux donc pas prétendre détenir la solution unique et ultime (LOL).

Merci pour les liens vers votre guide que je consulterais aussitôt après avoir rédigé ce commentaire.

Cordialement

arthor a dit…

bien sûr ! enfin bravo ! joli article !