vendredi 22 mai 2009

25 mai 2059 : Drones de croisière


Combattre autant de vaisseaux pirates sur toutes ces zones maritimes relève d'une tâche herculéenne voire d'une mission impossible pour les onéreuses et lourdes flottes de guerre. D'où le recours à des véhicules intelligents robotisés spécialisés dans la surveillance maritime et la lutte anti-piratage, supervisés et/ou contrôlés depuis la terre ferme ou par un navire de surface. D'où leur surnom : drones de croisière.

Une brève de science-fiction de mon cru, à lire en intégralité dans Youvox Avenir.


1 commentaire:

Frédéric a dit…

Vous pouvez avancer la date de quelques décennies, du moins pour la surveillance maritime sans armes :)

Plusieurs pays, dont les Pays Bas, se sont déjà débarrassé de leur avion de patrouille maritime et compte sur les drone type Predator pour jouer ce rôle.