samedi 16 janvier 2010

L'Europe, paradis fiscal du crime et du terrorisme ?

Des individus comme Loretta Napoleoni forcent littéralement le respect et l'admiration. Cette spécialiste italienne de la finance et du terrorisme international a autant de perspicacité que d'humour : « j'ai voulu comprendre ce qui avait incité ma meilleure amie à rejoindre les Brigades Rouges, et j'ai voulu savoir pourquoi elle n'a jamais tenté de me recruter [...] Mettez en doute la parole des médias, mettez en doute ma parole. »



Lors d'une conférence organisée par les fameux TED Talks (voir ce résumé vidéo de 15 mn), elle explique comment les organisations criminelles et terroristes se financent de concert en utilisant les mêmes circuits de blanchiment d'argent, au point de générer une « dark economy » estimée à 1,5 trillion de dollars US (soit deux fois le PIB du Royaume-Uni)... et qui s'est déplacée des Etats-Unis vers l'Europe à cause du Patriot Act ! Une bonne nouvelle pour le Vieux Continent ?

Cette économie parallèle est-elle pour autant une des causes majeures de la crise financière de 2008-2009 ? Mes doutes sur ce point ne m'empêcheront guère de lever très haut mon pouce pour vos travaux, Mme Napoleoni...


En savoir plus :

  1. Café Babel : Loretta Napoleoni : « L’Europe ? Un grand paradis fiscal ! »

  2. Youtube : Loretta Napoleoni au Parlement Européen (intervention en langue italienne)


1 commentaire:

MGN a dit…

Intéressant, je n'avais pas pris le temps de le visionner. Merci de l'avoir signalé.

Le financement du terrorisme n'est pas une sinécure. Il y'a peu, deux membres d'ETA ont été attrapés par la maréchaussée, alors qu'ils allaient, pétoires en poche, vider une de leurs caches des 2000€ qu'elle contenait. C'est la crise pour tout le monde.