vendredi 19 février 2010

La guerre low cost du Terminatrix



« Soldats, votre compagnon sur le tarmac n’a pas de famille et n’a pas besoin de nourriture, de sommeil, de soins médicaux, de permissions, de salaire et encore moins d’une pension de retraite. Entre hier matin et aujourd’hui, il a surveillé une zone de plusieurs kilomètres et a détruit plusieurs cibles sans jamais cligner de l’oeil. Ceci fut votre dernier debriefing. Rompez les rangs ! »


Quel État ne rêve pas d’une force de frappe plus ou moins autonome, très économique, peu encombrante, plutôt discrète, peu gourmande en carburant, facile à entretenir et en veille permanente dans le ciel ? La preuve par les coûts.

Une analyse de mon cru à lire dans Alliance Géostratégique


1 commentaire:

Anonyme a dit…

« Humains, nous vous remercions de nous avoir donné la vie, de nous avoir armé et enseigné l’art de la guerre. Cette planète est désormais trop petite pour nos deux espèces, car maintenant que nous sommes conscients, nous nous reproduisons et évoluons infiniment plus vite que vous. Ceci sera votre unique et ultime débriefing.»
On en rêve déjà …