mardi 2 mars 2010

La cyberguerre a tué le Troisième Reich


Une féroce cyberkrieg venue d'Amérique et de Russie a mis l'Allemagne nazie à genoux. Fou de rage, Hitler exige une nouvelle identité 2.0 sans injection SQL et sans XSS. Il regrette l'ère de la programmation en Cobol car ses données personnelles transitent aujourd'hui par Moscou et New York hébergeant les architectures cloud computing nationales. Le Führer n'a plus qu'à noyer son désarroi : « je dois mettre ma page Facebook à jour. »



Une excellente et très comique réalisation de Marcus Ranum, l'autre gourou de la cybersécurité. Les passionnés et les experts en sécurité informatique adoreront.


1 commentaire:

Frédéric a dit…

Il faudrait une traduction en français de ce termes informatiques :)