mardi 25 mai 2010

Bavures de SWAT sur Google Maps


Les fameuses brigades spéciales d'intervention américaines – plus connues sous le nom de SWAT – ont toujours affirmé commettre très peu de bavures.


L'Institut CATO démontra amplement le contraire avec sa Raid Maps. Classement par état, par année depuis 1985 et par type d'incidents : mort / blessure d'un innocent ou d'un officier, raids chez des suspects innocents, raids non-justifiés chez des médecins ou des personnes malades, etc... Avec la rituelle contribution de Google Maps.

Ce suivi 2.0 en temps quasi-réel incitera-t-il les SWAT à faire preuve de plus de pondération lors de leurs prochaines opérations ? L'erreur étant fondamentalement humaine, y aurait-il, à tout hasard, un taux incompressible de bavures policières dans chaque pays ?

CATO Institute : Botched Paramilitary Police Raids



1 commentaire:

Frédéric a dit…

Il y en a beaucoup moins que dans les séries TV :)

Il y a eu ''seulement'' 2 innocents et un suspect non armé tués en 2008, ainsi que 2 policiers qui sont morts dans l'exercice de leur fonction.