vendredi 7 mai 2010

La révolution (e-)médiatique en marche






Jusqu'ici, tout va bien. Mais dans dix ou quinze ans, je serais totalement obsolète voire ringard. Et si on arrêtait le progrès pour quelques années seulement afin que je reprenne mon souffle ?



1 commentaire:

Romain a dit…

Cette vidéo retrace l'ensemble des questions qui se posent pour la nouvelle génération de journalistes, de développeurs et de dirigeants de médias.

Le monde médiatique est en effet en pleine transformation. Internet et les moyens de communications modernes offrent des opportunités assez impressionnantes.

Pour les entrepreneurs, il y a franchement de quoi penser des concepts novateurs en terme d'information.

Le sujet qu'évite cette vidéo et que dénoncent les journalistes (parfois pour éviter d'avoir à s'adapter), c'est l'évolution qualitative actuelle de l'information.

Internet offre une quantité de contenus colossale. Mais les gens savent-ils s'en servir ?

Un utilisateur lambda avec des connaissances moyennes et un temps de recherche modeste est-il capable d'appréhender la différence entre un article écrit par un journaliste professionnel sur un site d'information, un article écrit par un citoyen sur un site de journalisme participatif, un billet rédigé par un bloggueur ou encore un message posté sur un forum par un internaute ?

Pourtant tout cela entre en jeu dans la construction de l'opinion et de la réflexion !

Autre indicateur de la pauvreté qualitative de l'usage des nouveaux médias : le temps consacré et l'attention portée. L'exemple de la télévision dans les toilettes est un bon exemple. Il convient de s'interroger sur ce que l'utilisateur va percevoir et acquérir sur le plan intellectuel et culturel dans cette situation. Est-ce comparable à la lecture d'un journal ?

Internet est une source infinie de possibilités et de stimulis réflexionnels. Encore faut-il que les gens qui produisent le contenu fassent ce qu'il faut pour en assurer la qualité !