mercredi 30 juin 2010

Marée noire : l’Afrique va-t-elle payer pour BP ?


Selon Guy Gweth de l'excellent blog ISDE axé sur l'intelligence stratégique et économique en Afrique :

« C'est la catastrophe énergétique, écologique et psychologique déclenchée par BP le 20 avril 2010 dans le golfe du Mexique a conduit Washington à revoir sa stratégie, en urgence et discrétion, en vue d’accroitre ses approvisionnements de pétrole offshore dans le golfe de Guinée. […] Au lendemain des attentats du World Trade Center, les stratèges étatsuniens décident d’augmenter leurs importations de pétrole du golfe de Guinée de 15 à 25% avant 2016. Le National Security Strategy of the United States déclare dans la foulée que le combat contre le terrorisme mondial et la nécessité d’assurer la sécurité énergétique de la première puissance mondiale exigent des États-Unis qu’ils augmentent leur engagement en Afrique pour y sécuriser leurs approvisionnements en hydrocarbures

[…] Deux ans avant la mise en route de l’Africom, l’administration américaine avait affecté près de 400 marins ainsi qu’une base flottante constituée de NTGV (navires à très grande vitesse) à la surveillance des côtes au long de l’Angola, du Cameroun, du Gabon, du Ghana, de la Guinée équatoriale, du Libéria, de Sao-Tomé & Principe, du Sénégal et du Nigeria […] Stratégiquement, le maillage militaire du golfe de Guinée par le Pentagone vise singulièrement le contrôle de la partie occidentale de la route transafricaine du pétrole et les réserves vitales de brut qui y ont été découvertes, qu’elles soient sous le coup de la concurrence asiatique, de la menace terroriste ou pas ».


Sans oublier la petite dose de mordant et de perspicacité : « Les 2,6 milliards de dollars déjà dépensés par BP (en frais de colmatage, de confinement et de nettoyage, ainsi que les dédommagements versés aux Etats côtiers et aux tiers) depuis le 20 avril 2010 l’auraient-ils été si la catastrophe avait eu lieu en Afrique ? Pas sûr, si on s’inspire d’une jurisprudence comme celle du Probo Koala ».


L'intégralité de cette analyse dans ISDE : Marée noire : l’Afrique va-t-elle payer pour BP ?


1 commentaire:

Anonyme a dit…

L' Afrique est une colonie USioniste