mercredi 2 juin 2010

Out of Africa, Inside Africa

Être Blanc en Afrique aujourd'hui relèverait-il d'une aventure à risques voire d'un destin voué à l'impasse ?

Selon Joshua Hammer dans (Almost) Out of Africa – The White Tribes, être Blanc en Afrique devient de plus en plus dur et parfois dangereux. En effet, qu'elle soit native ou étrangère, la présence blanche sur le continent noir n'est jamais - à tort ou à raison - à l'abri d'une opprobre populaire et/ou d'une instrumentalisation politique. La preuve par le Zimbabwé et la Côte d'Ivoîre. Même dans des success stories africaines comme la Namibie, la Zambie, le Botswana et l'Afrique du sud, Blancs et Noirs se côtoient certes très poliment mais vivent des expériences sociales séparées.



En Afrique francophone, cette réalité est également prégnante mais beaucoup plus nuancée car la présence blanche est rarement native. Cependant, de solides liens culturels, économiques, touristiques et familiaux subsistent ou se construisent, et ce, malgré une relation amour-haine avec l'ancienne métropole et l'inexorable concurrence de la Chinafrique.

Lire la suite dans Alliance Géostratégique


Aucun commentaire: