lundi 27 septembre 2010

Le logiciel libre de la mode (2)

Trois ans plus tôt, je résumais une étude intitulée » The Piracy Paradox : Innovation and Intellectual Property in Fashion Design », dans laquelle les professeurs de droit Kal Raustiala et Chris Sprigman (université de Californie) expliquaient comment la liberté de copier et la profusion de contrefaçons dynamisent l'industrie de la mode.



Directrice de l'institut de recherche Norman Lear Center (société, politique, économie, culture, médias), Johanna Bakley développe exactement les mêmes thèses que ses homologues californiens – qu'elle a certainement lus. Lors de sa conférence aux TEDTalks, elle démontre ce savant équilibre entre propriété intellectuelle, créativité et copiage sur lequel repose l'industrie de la mode. Un modèle qui pourrait ou devrait fortement inspirer d'autres industries plus ou moins axées sur la créativité.


Électrosphère : Le logiciel libre de la mode



Aucun commentaire: