mercredi 6 octobre 2010

La sentinelle robotisée de la DMZ

La Corée du sud teste des tourelles robotisées de défense sur la fameuse DMZ.


Depuis l'été 2010, d'étranges tourelles évoquant passablement des jumelles touristiques sur pied ont été implantées sur la sulfureuse zone démilitarisée séparant les deux Corées. Conçu par Samsung, le SGR-A1 est un drone dual (autonome / radiocommandé) sur pied pivotant à 360 degrés, doté d'une vision infrarouge améliorée et d'un détecteur de mouvements (lui permettant de de discerner précisément un ou plusieurs individus en mouvement à 500m de distance), d'une mitrailleuse de 5,5 mm (portée : 2000m) et d'un haut-parleur d'avertissement. Coût unitaire : 200 000 dollars.



L'usage de vigies robotisées (terrestres ou aériennes) suscite très souvent des inquiétudes ou des protestations. Cependant, elle se justifie d'autant plus qu'il s'agit d'immenses zones dépeuplées (comme la DMZ : 160 km de long), de surcroît hostiles, nécessitant des effectifs et des fréquences quasi impossibles de patrouilles humaines. Celles-ci seront donc précédées ou assistées par ces sentinelles robotisées en cas d'intrusion nord-coréenne.



Le test en situation réelle du SGR-A1 doit durer jusqu'à la fin 2010. S'il se révèle concluant, Séoul généralisera progressivement cette technologie sur toute la longueur de la DMZ. Les environnementalistes et les esthètes coréens seront furieux, les financiers de Samsung seront exaltés par la rentabilisation conséquente de cette machine tout droit sortie d'un épisode d'Eon Flux. Et si l'incident militaire tant redouté sur la DMZ était le fait d'une sentinelle robotisée volontairement poussée à la faute ?

PSQ : J'apprécie particulièrement le côté pastiche de la seconde animation infomerciale. On se croirait dans un film de John Woo...




3 commentaires:

DanielB a dit…

Désolé - une fois de plus - de vous decevoir dans votre émerveillement technologiste mais la première version de ce systéme - des radars detectant une présence humaine et capables de guider un tir d'artillerie sur une frontière ont été testés - avec succés - le long de la frontière Tunisienne : C'etait la ligne Morice ...
Depuis ces systèmes - detecteurs humains plus armes - ont été déployés en Irak et à la frontière Russe du Caucase .
Cordialement
Daniel BESSON

DanielB a dit…

Quelques liens :
Ligne Morice : radars couplés à des 105
http://www.histoire-en-questions.fr/guerre%20algerie/armee-barrage-role.html

Le systéme Russe que j'ai decrit :
http://zebrastationpolaire.over-blog.com/article-32280568.html

Et en Irak :
http://www.france24.com/en/node/4940720

Electrosphère a dit…

@ Daniel Besson
Emerveillement ? Où ça ?
Cordialement