jeudi 21 octobre 2010

Meego, OS universel ?

Microsoft, Apple et Google auront du souci à se faire. Avec le soutien actif de la Linux Foundation, Intel et Nokia ont développé un système d'exploitation open source fusionnant les OS Moblin (Intel) et Maemo (Nokia). Les premiers PC ultraportables, smartphones et tablettes tactiles fonctionnant avec Meego apparaîtront à l'hiver 2011.


Quelle différence majeure avec Android (Google) ou iOS (Apple – iPhone / iPod / iPad) ? Meego se veut un OS conçu d'emblée pour de multiples plate-formes, qui interconnecte différents terminaux en toute aisance au point d'effacer les frontières qui les séparent. Ainsi, l'utilisateur dispose d'interfaces identiques ou très voisines pour synchroniser et transférer rapidement du contenu entre son téléphone mobile, sa tablette tactile et/ou son ordinateur. Les équipementiers, les opérateurs télécoms et les développeurs d'applications opèrent librement dans une seule et même matrice programmatique, et ce, d'autant plus qu'elle est basée sur le noyau Linux officiel et sur les distributions Linux courantes.

Pour Intel et Nokia, il s'agit d'attirer autant de plate-formes matérielles ou logicielles que possible grâce à un modèle technico-économique véritablement inclusif, et donc d'exploiter une niche commerciale entre les modèles verrouillés de l'iOS, de Windows 7 mobile et celui faussement libre d'Android... qui pâtit encore de son inadaptation aux tablettes tactiles. D'où le report par LG, Motorola et Samsung de leurs projets de tablettes Android. Par ailleurs, les app stores Meego ne seront point centralisées comme celles de Google ou d'Apple mais disséminées et personnalisées par une pléthore de fabricants et de développeurs à l'image des distributions Linux.

Enfin, les savoir-faires respectifs d'Intel et de Nokia dans le hardware et dans la téléphonie mobile constituent des atouts-maîtres sur ce marché des systèmes d'exploitation en pleine ébullition. Motif : à l'horizon 2015, le téléphone mobile sera le premier outil de connexion à l'internet sur tous les continents.

En savoir plus :

  1. Numérama : Avec MeeGo, Nokia et Intel veulent séduire la communauté Linux
  2. Ars Technica : Intel, Nokia tout MeeGo as inclusive alternative to Android

1 commentaire:

Alexander a dit…

Ahhhhh...... Decidement, il y en a qui croient toujours en Nokia. Pour reprendre un terme bien connu, MeeGo est un OS mort né.