mardi 16 novembre 2010

L'ECoG décode les pensées en mots

Selon Interstices, « une Interface Cerveau-Ordinateur ou ICO (en anglais Brain-Computer Interface ou BCI) permet à son utilisateur d’envoyer des commandes à un ordinateur ou à une machine directement à partir de son activité cérébrale. […] Les applications principales des interfaces cerveau-ordinateur sont l’assistance à des personnes handicapées motrices (en particulier les personnes entièrement paralysées souffrant du locked-in syndrome), le multimédia (pour le jeu vidéo ou la réalité virtuelle), et de manière plus générale l’interaction avec tout système automatisé (en robotique, en domotique...). »

Le microélectrode utilisé par les bioingénieurs de l'université de l'Utah.


Au lieu d'une technique exploitant un signal électroencéphalographique de surface ou un signal issu d'électrodes profondément implantés dans le cerveau, des bioingénieurs de l'Université de l'Utah ont dérivé l'électrocorticographie (ECoG) qui, initialement, sert à détecter les symptômes de l'épilepsie dans le cerveau. Leur méthode repose sur des algorithmes décodant des signaux cérébraux spécifiques transmis par une matrice de 16 implants non-pénétrants placés sur les aires cérébrales du langage. Ainsi, les voyelles et les consonnes ont été clairement identifiées et des mots tels que « oui », « non », « chaud », « froid », « faim », « soif », « bonjour », « au revoir », « plus » et « moins », pour ne citer que ceux-ci, ont été décodés avec une précision de 48%.

En outre, les électrodes utilisés par les universitaires de l'Utah ayant une dimension et une espacement nettement plus réduits que les électrons standards – 40 microns et 2 mm au lieu de plusieurs centaines de microns et plusieurs centimètres, l'analyse des signaux cérébraux est considérablement affinée.

Auparavant, le décodage des pensées en mots avait effectué grâce à l'Imagerie par Résonance Magnétique Fonctionnelle (IRMf), reorientée ici dans une approche plus pratique et plus ergonomique. Au fur et à mesure, cet ECoG dérivé gagnera en précision et permettra d'élaborer des ICO encore plus perfectionnées.

Ceux qui se retiendront d'évoquer le (superbe) film Inceptions bénéficieront d'un rabais de 40% sur ma solution neurosécuritaire tout en un : pare-feu, antivirus, anti-malware et détecteur d'intrusion. Je décline toute responsabilité en cas de dommage cérébral ou de « bogue neurologiciel »...

Technology Review : Turning Thoughts Into Words


Aucun commentaire: