lundi 29 novembre 2010

Réducteurs de fracture numérique

Dans les zones rurales d'Afrique (comme d'ailleurs), le cybercafé est très souvent une rareté voire une technologie extraterrestre, contrairement au téléphone mobile qui beaucoup plus répandu. Malgré les taux de diffusion et de pénétration très élevés de la téléphonie mobile sur le continent africain, la fracture numérique est toujours aussi marquée : l'immense majorité des ruraux n'ont toujours pas accès aux webmails, aux messageries instantanées et aux réseaux sociaux.


Forgetmenotafrica a donc crée une plate-forme appelée eTXT. Il s'agit d'un Message Optimiser (MO) que les opérateurs africains de téléphonie mobile peuvent proposer à leurs clients afin que ceux-ci échangent SMS, emails et messages instantanés en toute simplicité. Point besoin de changer ses habitudes ou de télécharger une quelconque application. Un bonheur ne venant jamais seul, eTxt intègre également MSN Hotmail, Facebook et Google Talk. Que font donc Twitter et Yahoo! ?



Plus au nord, Nokia expérimente un boîte électronique universelle qui unifiera diverses plate-formes de communication (webmails, SMS, messageries instantanées, réseaux sociaux, microblogging, VoIP/ToiP, etc) dans une seule et même application / interface. Vivement la phase commerciale !

Aucun commentaire: