vendredi 18 février 2011

L'internet mobile, jungle ou eldorado ?

L'explosion véritablement mondiale de l'internet mobile et des terminaux nomades associés feront inéluctablement jaillir de nouveaux enjeux cybersécuritaires. En effet, entre les réseaux sociaux et le m-paiement, il est aujourd'hui avéré que le mobile (au sens large c-à-d en incluant les smartphones et les tablettes wi-fi) sera la première plate-forme de connexion à l'internet dans moins de cinq ans. La preuve par cette présentation de Matt Murphy et de Mary Meeker sur le futur économique et social de l'internet mobile.



Cette effervescence est propice à l'apparition et à l'exploitation d'une infinité de vulnérabilités logicielles, matérielles et connectiques. À titre d'exemple, la sécurisation des activités financières à la fois online et on air constitue déjà un véritable défi. Or, les architectures mobiles impliquent une approche sécuritaire globale un tantinet différente de celle adoptée avec les terminaux PC fixes et portables : diversité des protocoles impliqués (GSM, 4G, CDMA, GPRS, EDGE, NAT, etc), gestion des sessions utilisateurs, développement et mise en oeuvre des middlewares (intergiciels), intégration des applications clientes (telles que les fameuses apps)...

Dans les prochaines semaines, je verserais dans une analyse plus approfondie de la sécurité de l'internet mobile.


Aucun commentaire: