dimanche 20 février 2011

Sheryl Sandberg : trop peu de femmes leaders

Pourquoi y a-t-il si peu de femmes aux postes de direction politiques comme économiques ? Selon Sheryl Sandberg, numéro deux de Facebook, ses consoeurs sous-estiment systématiquement leurs capacités et/ou finissent par abandonner. De l'université au marché du travail, les hommes attribuent leurs succès à eux-mêmes (je suis génial !) tandis que les femmes les attribuent plus ou moins à des facteurs externes (j'ai travaillé dur !). Pire : le succès et la popularité seraient en corrélation positive chez les hommes et négatives chez les femmes.



Afin de rester dans la course des carrières, les femmes devraient : 1/ toujours s'asseoir à la table (des négociations/confrontations ?), 2/ faire de leur conjoint un vrai partenaire, 3/ garder le pied sur l'accélérateur jusqu'au moment fatidique (la première grossesse). La directrice générale de Facebook vous en dira plus avec clarté et humour.


Aucun commentaire: