mercredi 16 mars 2011

Al-Shamikah ou le Cosmopolitan du Djihad

Comment plaire à son mari, remplir ses tâches domestiques, épouser un djihadiste, conserver une peau saine en restant voilée, prier pour les épouses des martyrs, mieux connaître la charia, inciter à l'action terroriste... le tout dans un style mi-épuré mi-coloré tentant quelque rapprochement avec un magazine de mode urbain.

Al-Qaïda a récemment publié le premier numéro d'Al-Shamikah, 31 pages de mode et de glamour version djihadiste rédigées en arabe classique et destinées à une audience internationale. Quelques copies et mirroirs de ce « Cosmopolitan du Djihad » sont accessibles sur Scribd (MAJ : qui les a supprimées illico presto) et sur Archive.org. Al-Shamikah est édité par Al Fajr Media Center, service djihadiste d'informations et de presse d'envergure moyen-orientale et centro-asiatique, opérant à partir d'une noria plutôt aléatoire de sites internet et de blogs, publiant des périodiques payants au format PDF, et ne mâchant guère ses mots au sujet de son nouveau magazine numérique :

« Because women constitute half of the population--and one might even say that they are the population since they give birth to the next generation--the enemies of Islam are bent on preventing the Muslim woman from knowing the truth about her religion and her role, since they know all too well what would happen if women entered the field of jihad... The nation of Islam needs women who know the truth about their religion and about the battle and its dimensions and know what is expected of them »

Selon le blog Jihadology, la fameuse constellation terroriste en est à son deuxième coup d'essai dans la presse féminine en ligne. En 2004, une de ses cellules saoudiennes publia le webzine Al-Khansaa : aide médicale et soutien pyschologique à des familles de blessés ou de martyrs, préparation à l'entraînement physique en vue du combat fatidique et éducation « djihadiste » pour les enfants figuraient dans ses sommaires. Ce webzine – qui ne publia que deux numéros, invitait également les maris un peu trop rigides à prévenir ou à endiguer la forte dépendance à l'air conditionné et à la télévision d'épouses trop longtemps cloîtrées à domicile... et dénoncait la présence de présentatrices/animatrices dans les chaînes TV saoudiennes alors qualifiées de « prostituées ».

Verra-t-on une version Android ou Ipad de la presse en ligne d'Al-Qaïda dans les prochains mois ?

En savoir plus :

  1. The Atlantic Wire : Al Qaeda's New Women's Magazine

  2. Daily Mail : Glossy 'Jihad Cosmo' combines beauty tips with suicide bombing advice

  3. Jihadology.net : al-Fajr Media releases issue one of a new women’s magazine: “al-Shāmikhah”

  4. The Independant : Al-Qa'ida glossy advises women to cover up and marry a martyr

  5. BBC : 'Jihad' magazine for women on web



Aucun commentaire: