mercredi 6 avril 2011

Ralph Langner : Stuxnet = Israël + Etats-Unis

Selon Ralph Langner alias docteur ès Stuxnet, la conception du fameux ver Stuxnet – qui aurait très probablement provoqué de sérieux retards dans le programme nucléaire iranien – est moins l'oeuvre d'Israël que des Etats-Unis, unique cyberpuissance disposant d'une ingénierie capable de développer un malware aussi sophistiqué.



Maints analystes en cybersécurité ne partagent certainement pas la thèse de l'expert allemand en sécurité des systèmes industriels mais les perspectives et les détails techniques prodigués lors de sa brève conférence aux TED Talks valent largement quelques clics.

En savoir plus :

  1. Alliance Géostratégique : Qui a cyberpiraté l'Iran nucléaire ? (Charles Bwele)

  2. New York Times : Israeli Test on Worm Called Crucial in Iran Nuclear Delay


2 commentaires:

Sportet a dit…

Deux "écoles" s'affrontent sur le sujet depuis le début de la médiatisation de cette affaire. Je pense qu'il faut rester extrêmement prudent même si l'hypothèse évoquée me semble sérieuse. Pour être complet, vous auriez aussi pu évoquer l'autre thèse défendue par D. Bourra sur NanoJV. Ou la 3ème voie, celle que j'emprunte depuis le départ :)

Concernant l'influence sur le programme nucléaire iranien, celle-ci semble être restée relativement mineure. A peine plus de 2 mois de retard.

Electrosphère a dit…

@ Sportet,

Pouvez-vous me fournir le lien afférent SVP, je le lirais et le mentionnerais très probablement sous peu.

Cordialement
Electrosphère