vendredi 3 juin 2011

Quand les scientifiques roulent en Formule 1

Assemblé par des chercheurs de l'Institut Max Planck, le Cybermotion Simulator combine bras hydraulique robotisé (hissé à 2 mètres du sol) et simulateur 3D afin de reproduire presque parfaitement les sensations de conduite d'une Formule 1 modèle Ferrari F2007. Jouissif.



Pourquoi ne pas reconnaître ouvertement qu'il s'agit plutôt d'un jeu d'arcade méchamment augmenté que d'une étude fondamentale sur la réaction du cerveau et du corps humain aux mouvements extrêmes ? N'étant point chercheur en cybernétique / biologie, puis-je tout de même proposer ma candidature à l'Institut Max Planck ?

IEEE Spectrum : Engineers Turn Robot Arm into Formula 1 Simulator



Aucun commentaire: