mardi 13 septembre 2011

L'Ipad a tué le carnet de vol

Bientôt, les pilotes de ligne n'auront plus à emporter leurs lourds et encombrants sacs de vol contenant manuels d'utilisation, guides de référence, cartes de navigation, check-lists, journaux de bord et informations météo, etc... soit à peu près 17 kg de paperasserie !

Pendant l'été 2011, la holding United Continental Holdings a commandé 11 000 Ipad pour ses filiales United Airlines et Continental Airlines. À court terme, les deux majors du ciel américain remplaceront tous leurs sacs de vol par ces fameuses tablettes tactiles pesant 0,6 kg. Grâce au Wi-fi embarqué, les pilotes disposeront d'une technologie portable de communication avec le sol et bénéficieront de multiples outils de navigation/d'informations en ligne dont des cartes météo en temps réel. Par ailleurs, des applications telles que LogTen Pilot Logbook ou Mobile FliteDeck App permettent de paramétrer et télécharger son sac de vol électronique (electronic flight bag ou EFB) en toute aisance.

Selon United Continental Holdings, cette transition vers un cockpit sans papier « permettra d’économiser près de 16 millions de pages par an, soit l’équivalent de 1900 arbres, et 1.234 044 litres de gazole, soit une réduction d’émission de gaz de 3.208 tonnes. […] Mais il y a aussi des économies à la clé : American Airlines indique ainsi avoir déjà économisé 1.5 million de dollars en remplaçant les papiers par des iPad. »

D'abord très réservée au sujet de cette technologie comme unique outil d'informations en ligne du personnel naviguant, la Federal Aviation Administration (FAA) a donné son feu vert après des tests de fiabilité - menés à bord de petits et de gros avions, notamment en cas de décompression brutale à haute altitude. La FAA a également apprécié la remarquable autonomie du Ipad lors de vols long-courrier. Apple ne se plaindra certainement guère de cette publicité inattendue...

L'avènement du cockpit sans papier démontre clairement que l'ordinateur portable évolue vers une conception plus compacte, plus ergonomique et « plus sensuelle ». Malheur aux constructeurs informatiques qui refuseront obstinément de surfer sur cette tendance lourde. N'est-ce-pas, Mr Michael Dell ?

Corrélativement, la cybersécurité des tablettes tactiles deviendra un enjeu d'autant plus crucial.


2 commentaires:

JGP a dit…

Idem pour la navigation maritime.

Par ailleurs un iPad pèse 0,6kg et non 1,5kg

Electrosphère a dit…

@ JGP,

Oui, désolé pour l'erreur sur le poids du Ipad, compagnon. Quand on rédige un article à minuit, les fautes deviennent plus probables. Je corrige.

Cordialement