samedi 2 juin 2012

Obama+Bush = Stuxnet+Flame ?

Selon le New York Times, Barack Obama serait le commanditaire de plusieurs opérations de « cybotage » du programme nucléaire iranien. Dans le sillage de George W.Bush – qui fut le premier à mettre en oeuvre une opération  « anti-Iranium »  nommée Olympic Games en 2006, il accéléra le pas peu après la découverte du ver Stuxnet par les milieux cybersécuritaires en 2010.


Après l'investiture du 44ème président, la NSA et les services secrets israéliens testèrent un ver très complexe surnommé the bug dans des répliques de centrifugeuses iraniennes. Aux yeux du renseignement américain, la propagation aussi sauvage qu'imprévue de Stuxnet serait due à une erreur de programmation des Israéliens qui « sont allés trop loin », selon le vice-président américain Joe Biden.

Pour la Maison Blanche, le cybotage serait une solution (parmi tant d'autres ?) permettant de retarder autant que possible la marche de l'Iranium. 

New York Times : Obama Order Sped Up Wave of Cyberattacks Against Iran... à lire avec un esprit critique.

Enregistrer un commentaire