samedi 22 septembre 2012

Intro: The Girl With The Dragon Tattoo

J'adore l'introduction de cette adaptation de David Fincher (d'un film suédois du même nom) avec Daniel "James Bond" Craig et Rooney Mara interprétant à merveille le rôle d'une cyberpunk proprement dérangée à la rage rentrée. Une prestation et une gueule qui crèvent tout bonnement l'écran.


Je n'avais guère vu ce film lors sa sortie en 2011. C'est chose faite à domicile. Suivez le mouvement, vous ne serez point déçus. La bande-son electro-punk-rock de Trent Raznor et Atticus Ross vous plongera d'autant mieux dans ce polar nordique. 

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Générique impressionnant de David Fincher. En revanche le bouquin de Stieg Larsson dont le film est l'adaptation est une traduction absolument délirante des fantasmes de l'extrême gauche suédoise sur l'existence d'une extrême droite pourtant inexistante dans le pays (cf. la famille néonazie, ce motif étant de pur apparat dans le film dont on ne discerne ni les tenants ni les aboutissants). La patte esthétique de Fincher réussit néanmoins (à croire que la gauche politiquement correct et immigrationniste est la seule qui fasse vivre le mythe nazi pour exister), en dépit de ce scénario débile, à accrocher le spectateur.