mercredi 7 novembre 2012

Afghanistan: MEDEVAC sous le feu

Selon la convention de Genève, l'évacuation médicale doit être épargnée par les combattants sur le champ de bataille. Malheureusement, les Talibans ne l'ont très certainement jamais lue.


La bannière de l'unité DUSTOFF 73 d'évacuation héliportée porte la mention : « burning gas to save your ass ». En réalité, ses pilotes et ses infirmiers réalisent chaque jour des exploits afin de secourir et transporter leurs compagnons d'armes dans un enfer de feu et de sang véritablement digne d'Apocalypse Now.


Un soldat américain blessé au combat en Afghanistan/Irak a 90% de chances d'en revenir vivant, le meilleur taux de survie en temps de guerre... qui s'élevait respectivement à 76% et à 70% au Vietnam et pendant la Seconde Guerre Mondiale.


Aucun commentaire: