samedi 29 décembre 2012

Mon best of 2012: musique, cinéma et télévision

Pop-rock, folk, hip-hop, RnB, science-fiction, romantique, thriller, séries TV, etc... Découvrez mes favoris de l'année 2012 entre la salle obscure, l'écran plat et le baladeur MP3.



Musique : top 10


1/ Chromatics - Kill For Love. Il s'agit moins d'un chef d'oeuvre que d'un long voyage electropop-rock bercé par la voix androgyne, sensuelle et quelque peu désabusée de Ruth Radelet. Le titre A matter of time me tue...


vendredi 14 décembre 2012

La fin du monde est annulée. Joyeuses fêtes !

La fin du monde prévue pour le 21 décembre 2012 n'aura pas lieu en France pour cause de restriction budgétaire. Il en sera certainement de même dans de très nombreux pays. Les millénaristes apocalyptiques – un peu trop fascinés par cette civilisation Maya qui n'a certainement pas été « foutue » de prévoir sa propre disparition – auront de quoi digérer leur immense déception au matin du 22 décembre 2012 ou du 2 janvier 2013...


Electrosphère prend une pause d'une vingtaine de jours et sera de retour en début janvier. En attendant, savourez les meilleurs articles de mon cru :

Je souhaite à tous mes lecteurs de par le monde un Joyeux Noël et une Heureuse Année 2013.

jeudi 13 décembre 2012

Comment la crise financière transforme l'économie sud-sud

La trop forte dépendance aux produits importés d'Europe/d'Amérique de consommation courante a longtemps été l'une des grosses lacunes des pays du tiers-monde (notamment ceux africains) peinant à développer leurs productions locales et à diversifier tant leurs débouchés commerciaux que leurs politiques d'importation. 


Parallèlement, si la chute brutale de la consommation chez Oncle Sam et sur le Vieux Continent a poussé les firmes multinationales à s'intéresser de plus près aux marchés émergents, les pays du tiers-monde ont été pris d'assaut par des firmes issues de nations émergentes, très souvent plus aptes que leurs concurrentes occidentales à adapter leurs prix aux ressources des consommateurs locaux sans pour autant sacrifier la qualité. 

mardi 11 décembre 2012

Comment protéger votre smartphone de l'espionnage et du gouvernement

Au congrès du Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises, la DCRI (ou le FBI français pour les nuls) a effectué une démonstration de piratage d'un smartphone afin de sensibiliser les responsables de sécurité informatique a fortiori à l'ère du BYOD



Procédure. 1/ Voler le mobile à l'arraché. La première cybersécurité d'un mobile n'est-elle pas physique? 2/ Extraire la carte SIM (et la remplacer par une autre ?)3/ Casser le code de verrouillage du smartphone grâce à un logiciel dédié qui ne fut guère mentionné. Durée: 10 mn pour un code à 4 chiffres, 50 heures pour un code à 6 chiffres. S'agirait-il d'une application peu ou prou identique à XRY (qui connait un énorme succès auprès de Scotland Yard et du Pentagone) ? 4/ Extraire les données contenus dans l'appareil. 5/ Pirater le keychain qui rassemble les authentifications webmail, FTP, sessions à distances sécurisées, partages réseaux, accès Wi-Fi, certificats numériques, fichiers cryptés, applications collaboratives, apps mobiles (exemple: banque, transport, télécoms), historiques Web et géolocalisation, etc. 

mercredi 5 décembre 2012

La merveilleuse histoire de Bollywood

« […] Le miracle cinématographique indien résulte aussi d’une volonté politique. Après l’indépendance, Nehru a encouragé le développement du cinéma hindi afin de fédérer un pays éclaté en 28 États fédérés et une multitude de langues et de cultures. Ce qui avait été accompli par Hollywood à l’égard de la nation américaine devait trouver son répondant en l’Inde, alors déjà riche d’une bonne structure de production. […] Et de fait, sous les atours du divertissement et des films « masala » (un film composé de diverses épices : scénario, musiques, danses et chansons), ce sont les valeurs traditionnelles de l’Inde, notamment l’idéal de la famille indienne, et les intrigues sentimentales qui la traversent, qui ont été promues.


[…] Cet ancrage dans une culture locale traditionnelle subsiste dans de nombreux films. Parallèlement, l’industrie indienne a su s’articuler économiquement au cinéma-monde et développer des films, souvent d’auteur, capables de coller à la modernisation culturelle de la société indienne. Une ère qui succède au Bollywood des origines se concrétise par l’émergence de thématiques nouvelles: l’homosexualité, la jeunesse en quête d’émancipation par rapport à la pression de la famille indienne, la question des castes et de la pauvreté extrême, la question de l’exploitation des domestiques. […] Au final, Bollywood, avec ses artifices, son exotisme, sa folie et parfois sa profondeur sociale, fournit une identité à une nation, élabore une construction imaginaire à laquelle des millions d’individus, même s’ils n’ont jamais vu un film indien, peuvent s’attacher. Un exemple magistral de soft power.»

Monique Dagnaud et Kristian Feigelson / Telos-eu: Bollywood ou le paradoxe indien

mardi 4 décembre 2012

Singularités et techno-prophéties (AGS)

J'ai adoré cette remarquable et rare analyse de Thierry Berthier (Maitre de Conférences en Mathématiques) sur ce fameux concept de « singularité ». Mais où est donc Ray Kurzweil? 


« Qu'entend-t-on par singularité ? [...] Le concept de singularité technologique décrit un instant précis, inscrit dans l'histoire de l'humanité, qui marquera une rupture d'échelle dans l'évolution de notre progrès technologique. A compter de cette date ou de cet événement, notre croissance technologique changera brusquement d'échelle, de plusieurs ordres vers le haut, le progrès, les découvertes scientifiques, seront le fruit de forces et d'énergies non humaines ou posthumaines, issues de l'intelligence artificielle. […] Les cygnes noirs de Taleb nous mettent en garde contre toute arrogance prédictive et nous réduisent de fait aux simples techno-prophéties... On comprend alors que pour étudier l'éventualité de l'émergence d'une singularité technologique, il est nécessaire d'y inclure l'aléa des cygnes noirs: cette dose d'aléatoire présente à toute échelle, imprégnant chacune des strates poreuses de notre évolution technologique. C'est elle qui est à l'origine des bonds et discontinuités ou des périodes de pause constatées tout au long de notre marche vers le progrès. Enfin, c'est peut-être elle qui constituera l'amorce ou le germe de notre singularité vue à son tour comme le cygne noir essentiel de notre évolution. »

Lire l'intégralité sur Alliancegeostrategique.org : Singularités et techno-prophéties

dimanche 2 décembre 2012

Cafés Stratégiques : Entretien avec la reporter de guerre Patricia Allemonière

Pour leur 20ème édition, les Cafés Stratégiques invitent Patricia Allemonière, éditorialiste et grand reporter à TF1 et LCI, qui viendra nous parler de son métier, de ses aventures et de l'actualité internationale.


Venez curieux et nombreux au Café le Concorde (239, boulevard Saint-Germain, Paris Vième – métro: Assemblée Nationale) le jeudi 13 décembre 2012 à 19 h... et n'hésitez pas à échanger quelques brèves de vive voix avec des membres d'Alliance Géostratégique.