jeudi 9 mai 2013

Quand les robots font des nouilles (vidéo)

Peinant à trouver un salarié pour découper et cuisiner des nouilles sans relâche, le patron du restaurant Jinhe Noodle Shop à Pékin se dit très satisfait de son employé du mois 100% techno. En effet, le Robot Chef ne lui a coûté que 1500 $ / 1130 € à l'achat contre 4700 $ / 3800 € par an pour un salarié chinois.


L'infatigable faiseur de nouilles a été vendu à plus de 3000 restaurants en Chine... où de nombreux secteurs envisagent souvent de recourir à la main d'oeuvre robotisée lorsque le salaire annuel franchit la barre des 8000 $ / 6000 € (50 000 yuans), selon Tan Xueke, manager à Xinsong Robot Automation Company. En 2014, l'Empire du Milieu sera certainement le premier fabricant mondial de robots devant le Japon et les Etats-Unis.


Parallèlement, les faiseurs de sushi automatisés font un carton (vidéo 1, vidéo 2) au pays du soleil levant et les hamburger machines - cuisinant 340 hamburgers par heure – s'annoncent très prometteuses chez Oncle Sam. La restauration rapide aura-t-elle besoin de main d'oeuvre humaine dans les prochaines années ? 

En savoir plus :

Aucun commentaire: