mercredi 18 septembre 2013

Un pilote de Rafale au-dessus du Mali

Briefing, préparatifs, décollage, ravitaillements en vol, frappes aériennes... Dans un élégant récit – militairement correct, le blog The Flying Men (géré par un adolescent passionné d'aéronautique militaire) a relaté la mission d'une patrouille de Rafale en route vers le Mali pendant l'opération Serval.


« 05h30 : Départ aux avions après avoir signé notre ordre de vol et enfilé nos combinaisons étanches. [...] Un dernier mot d’encouragement du commandant de base et l’escadron rassemblé nous accompagne vers la ligne de Rafale disposés devant l’unité. Le tour avion est plus long qu’à l’accoutumée. La vérification de nos 24 bombes prend en effet un certain temps. Les actions vitales, cette musique apprise par coeur et maintes fois répétée au cours de l’installation cabine a quelque chose de rassurant. Seule entorse à cette "partition" : je ressens le besoin de serrer la main de mon pistard avant de refermer la verrière et me retrouver isolé du monde extérieur. […] “Rasoir Alpha 4, airborne”. Il est 7h17. À peine plus de 36 heures après le premier coup de fil du CNOA, nous sommes en route vers le Mali. Belle démonstration de réactivité. Nous montons en "trail (2)" vers notre altitude de transit. Il fait encore nuit noire. À peine la couche de nuage traversée, nous apercevons les premières lueurs de l’aube. L’interception de notre premier ravitailleur est réalisée sans encombre au large d’Istres. Nous nous positionnons de part et d’autre et entamons notre périple vers le Sud. Les côtes espagnoles défilent à l’Ouest, puis le Maroc et la Mauritanie. Nous obliquons vers l’Est. »


Aucun commentaire: