jeudi 30 octobre 2014

Aeromobil 3.0, la première voiture volante pour tous ? (vidéo)

Tout le monde attendait la Silicon Valley ou Tesla Motors mais c'est la start-up slovaque Aeromobil qui a finalement réalisé ce vieux rêve d'ingénieur.


L'Aeromobil 3.0, voiture volante la plus avancée à ce jour, a été présentée cet automne au Pioneers Festival à Vienne. Fondateur et chef du département de conception transports à l'Académie des Beaux-Arts de Slovaquie, Stefan Klein avait bricolé un prototype depuis 1989 et s'était associé à Aeromobil en 2010 en vue de commercialiser un modèle grand public certifié par les autorités slovaques. 


Le concept de voiture volante n'est guère nouveau en soi mais le designer et la start-up (soit 1+12 personnes seulement) ont du forger une solution hybride qui soit autant favorable à la portance, à la tenue de route, à la conversion auto-aéro, à la stabilité en vol, ainsi qu'à l'exploitation et la maintenance quotidiennes. Malgré une prise en main très user-friendly, le conducteur de cette « aérotaumobile » doit être muni d'un brevet de pilote. 


Ses ailes déployées, l'Aeromobil 3.0 a une envergure de 8,2 mètres et une longueur de 6 mètres pour une masse à vide de 450 kg. Propulsée par un moteur Rotax 912 à essence commerciale, elle vole jusqu'à 200 km/h dans les airs et 160 km/h sur route - avec une autonomie aérienne et terrestre de respectivement 700 km et 500 km, et nécessite une piste de bitume / en herbe de 250 mètres pour décoller, et de 50 mètres pour atterrir. Elle est également équipée d'un système de pilotage automatique et d'un parachute de sécurité. Des cours de parachutisme seraient-ils également fournis ou subventionnés à l'achat de tout véhicule ?


Selon Juraj Vaculik, directeur général de la start-up éponyme, « beaucoup de pays sont dépourvus d'infrastructure routière et l'équipe d'Aeromobil pense avoir construit le véhicule capable de surmonter les problèmes causés par ce manque [...] Nous voulons être une entreprise sérieuse. Ceci n'est pas un jouet pour enfant et nous ne construisons pas un accessoire pour un film hollywoodien [...] Le prix final se situera entre celui d'une super-voiture et celui d'un petit avion ».

Au-delà de ces envolées infomerciales, Aeromobil n'enregistrera les commandes clients qu'après avoir validé la production en série de son bébé. Entretemps, votre Toyota Yaris ou votre Porsche 911 vous sera très utile...



Last but not least : le succès probable d'un tel véhicule sera sûrement assorti d'une révision drastique des économies et des réglementations du transport routier et du transport aérien. Avant d'apercevoir une Aeromobil à la station d'essence la plus proche, qu'en pensent votre assureur, votre mairie et vos ministères de la sécurité intérieure et de la défense ?

En savoir plus :

2 commentaires:

Renaud a dit…

Le brevet de pilote sera obligatoire dans quelques années. Et il faudrait revoir le trafic basse altitude et autres points qu'il faut prendre en compte.

http://www.senorama.com a dit…

Ignorance assumée ou désinformation volontaire