jeudi 27 novembre 2014

SHORE, le détecteur d'émotions pour Google Glass (vidéo)

Les petits génies du Fraunhofer Institute of Germany ont crée une application de détection d'émotions en temps réel pour Google Glass... qui peut également déterminer le genre et l'âge d'une ou de plusieurs personnes observées de près.


Ce glassware est une dérivation de l'outil SHORE (Sophisticated High-speed Object Recognition Engine), initialement conçu par les ingénieurs et les développeurs du fameux institut comme un système de détection d'objets – basé sur une librairie C++ remarquablement optimisée et téléchargée en temps réel depuis le cloud - pour PC et tablettes, puis progressivement étendu à la détection et à l'analyse faciales. Ses taux de réussite dans la capture d'un visage et dans la détermination du genre (à une fréquence de 10 images/seconde) de plusieurs personnes observées de près à travers Google Glass sont respectivement de 91,5% et 94,3%. Les expressions faciales étant un phénomène hautement socioculturel, il serait intéressant de savoir si SHORE se révèle aussi efficace au Botswana, au Tibet et au Pérou...


À ce jour, Fraunhofer jure par tous les octets que SHORE respecte la vie privée et n'est guère dédié à la reconnaissance faciale... mais a certainement eu vent de glasswares précédents tels que Face Recognition, Remember This Face, My Friend In A Crowd et Name Tag 2.0, mentionnés sur ce blog un an plus tôt. Nul doute qu'une start-up inspirée par quelque innovation combinatoire sautera le pas plus tôt que tard, ouvrant un peu plus la boîte de Pandore.


Les personnes souffrant d'autisme et donc peu promptes à rapidement détecter les expressions faciales apprécieront sûrement cette application. Les officiers de police en patrouille, les polices de l'air et des frontières, les brigades anti-émeutes / anti-terroristes, les agents commerciaux, les directeurs de ressources humaines et les speed-daters s'en donneront à coeur joie. Fort(e) de vos Google Glass, vous anticiperez puis éviterez le regard un peu trop agressif de cet étrange individu dans le métro et offrirez votre plus beau sourire à cette charmante créature un peu enjouée... également munie de sa vision à la Terminator ?

1 commentaire:

http://www.senorama.com a dit…

Les personnes souffrant d'autisme et donc peu promptes à rapidement détecter les expressions