samedi 18 juin 2016

HyperReality ou le futur psychédélique de la réalité augmentée

En 2016, la réalité augmentée est une technologie de niche - confinée aux applications démonstratives, expérimentales ou spécialisées - et doit considérablement gagner sur plusieurs fronts (confort, ergonomie, utilité, standards, prix, etc) avant de conquérir le marché de masse. Dans un futur conditionnel, elle est une technologie grand public envahie par l'e-commerce et donc inondée par le marketing et la publicité - à l'image de l'Internet et/ou du Web social aujourd'hui.


Dans le court métrage HyperReality – tourné à Medellin (Colombie), le designer multimédia Keichi Matsuda imagine un environnement qui fusionne réalité virtuelle, technologies portées (wearable), Internet des Objets, robotique, e-commerce et publicité, et submerge complètement la perception sensorielle et la vie quotidienne d'une citadine de demain.


Au-delà de cette vision quasi psychédélique, la perspective d'une réalité virtuelle aussi immersive, et de surcroît publicitairement agressive, me laisse perplexe ou inquiet. J'espère être trop vieux (jeu) ou complètement déconnecté quand les alertes factures/impôts et autres échéances satureront mes rétines et mes tympans...

Aucun commentaire: